Apprentissage de crise pour les étudiants en commerce de Compiègne. Article paru dans le Courrier Picard le 25 mai 2020.

État d’urgence sanitaire oblige face au coronavirus, les étudiants de l’École supérieure de commerce de Compiègne (ESCC) se sont adaptés aux cours à distance, mais également aux contraintes de leurs entreprises. En contrat d’alternance ou d’apprentissage, ces élèves, âgés de 18 à 25 ans, sont aussi des professionnels. « Mes collègues et moi devions gérer une situation de crise inédite et mettre rapidement en place des solutions pour nos collaborateurs, témoigne Lucile, assistante ressources humaines chez Suez France. Être une région tes, nous a finalement donné la chance d’anticiper un peu plus les choses. Nous avons dû créer des process en région, qui ont ainsi pu être déployés sur tout le réseau national Suez. Les recrutements via nos agences d’intérim ont été suspendus, les visites médicales annulées…  »

« Polyvalence et maîtrise de soi sont deux qualités essentielles »
Pour Romaric, en 2e année de BTS Management commerce opérationnel (MCO) et assistant des ventes chez Carrefour, la pression est plus psychologique que physique, mais il a su tirer parti de cette crise pour sa formation…

Lire l’article en intégralité, en cliquant ICI.