Nicolas LINTOT, promo 2005

mercredi 16 juin 2021 - Alumni / Témoignages / Vie de l'École

Nicolas Lintot, diplômé en 2005, est aujourd’hui Directeur d’Agence à la Banque Populaire Rives de Paris. A son tour, il nous raconte son parcours professionnel depuis sa sortie de l’ESC Compiègne.

 

Nicolas, peux-tu nous parler de ton métier en quelques lignes ?

Je suis rentré à la Banque Populaire en 2005, diplôme de l’ESC Compiègne en poche, d’abord comme conseiller aux professionnels. En 2009, j’ai eu l’opportunité de devenir directeur d’agence, poste que j’occupe toujours aujourd’hui, à Compiègne, avec 10 collaborateurs sur 2 sites. Le métier comprend deux casquettes. La première est celle du manager, qui accompagne ses équipes, anime et pilote son unité. Donner du sens à une équipe, alliant bienveillance et exemplarité, c’est le cœur de mon métier. La seconde est celle du conseiller « pro » puisque j’ai toujours quelques clients en gestion.

Pourquoi avoir choisi ce secteur d’activité ?

Je suis rentré à la Banque Populaire à la suite de mon alternance de dernière année avec l’Ecole. C’était une suite logique. Le secteur bancaire offre un large panel de métiers et celui de conseiller aux professionnels était à mon goût. Depuis, je n’ai pas quitté cette branche d’activité qui fait partie du réseau généraliste de la banque.

Qu’est-ce que tu aimes dans ton métier ?

Le métier de conseiller aux professionnels est probablement le métier le plus intéressant d’un réseau bancaire. Il permet de découvrir des entreprises, leurs histoires, les hommes et les femmes qui les font vivre… Participer au développement économique local est valorisant et le relationnel est toujours de qualité avec les dirigeants. Le métier de directeur d’agence offre d’autres satisfactions : installer une dynamique de travail efficiente, transmettre et faire grandir ses équipes, tirer le meilleur de chacun. Un conseiller qui se sent bien au travail et qui donne le meilleur c’est la plus grande réussite d’un manager.

Tu as, pendant quelques temps, donné des cours à l’ESC, comment cela s’est passé pour toi ?

C’était à la fois une expérience enrichissante et un exercice difficile qui valide le fait que l’enseignement, c’est une remise en cause permanente. Tenir une classe n’est pas si évident et intéresser les étudiants en leur proposant une méthode interactive et participative aura été un vrai défi.

Ils m’ont appris à être davantage à l’écoute, à m’adapter, et ils m’ont confirmé que la préparation rigoureuse de toute action constitue une base essentielle pour qui souhaite réussir sa mission.

D’autre part, c’est toujours plaisant, à la lecture d’une copie ou en assistant à une présentation (business plan notamment), de voir que les étudiants ont compris les messages.

L’ESC Compiègne propose une formation qui a du sens et qui permet d’acquérir des compétences utiles immédiatement en entreprise.

Quel message souhaites-tu faire passer aux étudiants ?

Les banques doivent se renouveler, voire “se dépoussiérer” si j’ose dire. Pour cela, elles ont besoin de regards nouveaux et notamment des jeunes qui entrent dans la vie active. Le réseau bancaire, face aux clients, est davantage pour les profils commerciaux, mais la banque c’est aussi du marketing, de la finances et de la gestion RH.

Qu’est-ce que tu as appris à l’ESC Compiègne et qui te sert le plus aujourd’hui ?

J’ai appris pas mal de choses et j’ai eu la chance d’avoir des profs vraiment au top. Mais ce qui m’a servi tout de suite, c’est de présenter des projets par exemple, et par conséquent d’avoir appris à m’exprimer devant une assemblée en ayant préparé un exposé structuré et en respectant un timing. Ces exercices m’ont beaucoup aidé, que ce soit en cours d’économie, de marketing ou de droit d’ailleurs. Ce qui compte, c’est d’apprendre à « parler » et à écouter aussi, quand ce sont les copains qui passent à leur tour. Car en entreprise, il faut également savoir écouter.

La vie associative aussi, c’est très formateur… avec de belles parties de rigolade.

Quel est ton meilleur souvenir de l’ESC Compiègne ?

Il y en a tellement que ta question est bien compliquée. Le Gala de fin d’études, une soirée inoubliable. Les étudiants organisent tout, trouvent les sponsors, et c’est un aboutissement. Je le garde en meilleur souvenir. L’ESC Compiègne, c’est une école à taille humaine, une école qui offre du contenu théorique, c’est obligé, mais c’est surtout l’apprentissage des responsabilités, de la vie en groupe, de la vie en entreprise… et une famille !

 

Merci pour ce témoignage très enrichissant Nicolas.

Partager
ESCC-Logo-2021-negatif-200

REJOIGNEZ-NOUS

ÊTRE RAPPELÉ  Etre rappelé

CONTACTEZ-NOUS

Ecole Supérieure de Commerce
de Compiègne
66 avenue de Landshut
Centre de Transfert de l'UTC
60200 Compiègne

03 44 23 88 79

Mentions légales
Politique de Confidentialité