Alumni ESC Compiègne – Romain Nattier, promo 2003

mercredi 27 avril 2022 - Alumni / Témoignages / Vie de l'École

Alumni de l’ESC Compiègne, Romain Nattier, diplômé depuis bientôt 10 ans, nous raconte son parcours et son point de vue sur l’évolution de l’école.

Romain, parle-nous de ton parcours depuis l’ESC Compiègne !

Après un BTS technico-commercial au lycée Mireille Grenet, je suis entré à l’ESC Compiègne en septembre 2000. J’ai effectué une année d’Ester puis j’ai continué en 2ème et 3ème année. J’ai été diplômé en 2003.

Quel métier exerces-tu aujourd’hui ?

A la sortie de l’ESCC, j’ai été chef de projet numérique dans une start-up (agence où j’avais réalisé mon stage de fin d’étude) puis j’ai co-dirigé une agence web, “Alibi Studio” sur Compiègne durant 9 ans (agence montée avec un ami rencontré à l’ESCC). En 2014, je me suis réorienté dans l’enseignement (prof d’éco-gestion option marketing en lycée) puis je suis entré à GrandSoissons Agglomération en janvier 2017.

Aujourd’hui, j’exerce le métier de chargé de communication numérique au sein de GrandSoissons Agglomération. Je suis en charge de toute la communication web (site internet, réseaux sociaux). Je gère également des projets événementiels (création et gestion de sites, création et gestion des réseaux sociaux, échanges avec les internautes, création d’outils de communication, vidéos, photos…)

Mon métier me fait faire de nombreuses tâches. Je rencontre énormément de personnes (élus, chefs d’entreprises, associations…). Depuis avril 2021, je réalise également les projets web de la ville de Soissons (Mutualisation Agglo/Ville).

Pourquoi avoir choisi ce secteur d’activité ?

J’ai toujours été passionné par la communication et par l’informatique. A l’ESC, j’ai relancé le journal satirique “Le Castor Dechaîné” et j’ai également présidé l’association VISION. Nous réalisions des photos, des vidéos, des courts métrages. L’association était la mémoire audiovisuelle de l’ESCC.

J’ai donc rapidement cherché dans ce domaine. Mes stages ont été effectués dans des structures liées au web. J’ai vraiment voulu allier mon métier et ma passion, mais également pouvoir être libre et créatif.

Quel conseil donner aux jeunes qui hésitent à poursuivre leurs études ?

La poursuite des études est une véritable chance, elle permet d’accroître ses connaissances, sa culture, mais également de faire des rencontres et de pouvoir se faire un véritable réseau. Aujourd’hui, un bac+3 est un minimum pour réussir. Le bac+4 voire bac+5 offre plus de perspectives et permet vraiment de se démarquer dans la jungle des CV.

Quel est ton plus beau souvenir de l’ESC Compiègne ?

Il est difficile de résumer 3 ans d’étude en 1 souvenir, je dirais donc que le plus beau souvenir, ce sont des rencontres et des amitiés qui aujourd’hui encore sont toujours d’actualité.

J’ai connu une version ESCC différente, dans 3 locaux, où les étudiants ont participé au déménagement, où le soir nous prenions l’apéro avec les profs, nous étions une vraie famille…

 

Merci Romain pour ce partage d’expérience !

Pour découvrir encore plus d’actualité sur les anciens de l’école, rendez-vous sur notre page Linkedin !

Pour en apprendre plus sur notre réseau d’alumnis de l’ESC Compiègne, cliquez ici !