Anthony ELOY, promo 2009, est directeur du magasin Brico Dépôt de Thourotte/Compiègne.

 

Anthony, Parle-nous de ton parcours !

Durant mon parcours à l’ESC, j’ai eu l’occasion de réaliser plusieurs stages chez Décathlon en tant que Responsable d’Univers. Pour ma dernière année en alternance, j’ai occupé le poste de chef de rayon chez Auchan.

Ces différentes expériences m’ont permis d’affiner mon projet professionnel et de confirmer mon intérêt pour le management d’équipe et le développement personnel.

L’alternance a été un point fondamental pour moi car cela m’a donné la possibilité de montrer à l’entreprise ma motivation. Cela m’a permis de signer un CDI avant même d’avoir obtenu mon diplôme ! J’ai ainsi occupé le poste de chef de rayon Boulangerie/Pâtisserie pendant trois ans et demi sur le chez Auchan Noyon.  Par la suite, j ‘ai évolué comme chef de secteur Métiers de Bouche chez Auchan Sarcelles avant d’être chassé par un cabinet de recrutement, et de rejoindre le groupe Kingfisher pour prendre la direction d’un magasin Castorama en région parisienne. 5 ans plus tard, retour dans l’Oise, toujours au sein de Kingfisher mais pour l’enseigne Brico Dépôt, avec la direction du magasin de Thourotte/Compiègne. A la clé, un projet passionnant : en tant que magasin pilote au niveau national.

Que retiens-tu de ton passage à l’ESC Compiègne ?

A l’époque, lors de ma première année, nous avions, avec mon ami Alexandre Fourez, redonné vie à une association qui n’existait plus : “Vision”. Nous étions un peu les reporters de l’école et nous avions monté une petite équipe bien sympa !

Lors de ma deuxième année, j’ai été missionné par le directeur pour être superviseur des associations. L’idée était de redynamiser la vie associative de l’école en coordonnant les différentes associations entre elles.

Enfin, lors de ma troisième année, j’ai occupé le poste de président du BDE.

Vous l’aurez compris, la vie associative aura occupé une grosse partie de mon temps lors de mon passage à l’ESC ! A l’époque, mes camarades et moi-même étions très heureux et fiers d’apporter notre pierre à l’édifice du développement de l’école. Mais le plus important pour moi, ce sont les compétences que j’ai pu développer tout au long de mon parcours au sein de l’ESCC, compétences qui m’ont permis d’ouvrir de nombreuses portes, et d’évoluer très rapidement.

Définis l’ESCC en 3 mots et explique-nous tes choix

Proximité : Un point majeur selon moi. Tant dans la proximité entre les étudiants qu’avec nos professeurs. C’est la dimension “taille humaine” qui m’a beaucoup marqué, d’autant qu’avant d’arriver à l’ESC, je sortais de la Fac où les échanges avec les professeurs étaient beaucoup moins fréquents et personnalisés.

Dynamisme : Cela n’arrêtait jamais ! Nous étions sans cesse en mode “projet”, entre les cours et la vie associative, le rythme était effréné ! Mais que de bons souvenirs…

Initiative : les projets, nous ont poussé à développer notre proactivité, à nous dépasser pour atteindre nos objectifs les plus ambitieux.

 

Merci pour ton témoignage, Anthony.